Accueil
A.A.M.C.I
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
1 RCP camp de Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Prière d'un fanion

                        Héritage et symbolique du 1° RCP ( page 5 et Fin )



-------------------------------------------------------------------------
LA MUSIQUE du 1° R.C.P.
-------------------------------------------------------------------------
 
Dans les années 70 la MUSIQUE de la 11° DIVISION PARACHUTISTE était stationnée au CAMP d' IDRON .Elle portait la TENUE et les FOURRAGERES du 1° R.C.P. ce qui entretenait la confusion en laissant supposer qu' il s' agissait de la Musique du Régiment .
 




Superbe photo !!!
Au premier plan , attitude martiale de CASENAVE notre Tambour Major célèbre pour ses lancers de canne à des hauteurs spectaculaires .
La musique de la 11°DIVISION PARACHUTISTE porte la tenue du 1°R.C.P.,ainsi que nos fourragères ...ce qui n'était pas très réglo .
Le laçage des chaussures est celui hérité de l' époque des bottes de saut , tombé en désuitude avec l' avènement des" brodequins , jambières attenantes" .Les musiciens sont revètus pour une des toutes dernières fois de la tenue à pressions ,  vert armée dite "tenue de saut", spécifique aux paras et que l'on nous retirera peu à peu .
A tort ou à raison, nous avions le sentiment d' être dans le collimateur d' un pouvoir administratif mesquin qui s' acharnait à faire disparaitre tout ce qui nous singularisait.
Ce furent , tour à tour , nos tenues cam. , nos berets rouges (heureusements récupèrés) , nos tenues à pressions , nos bottes de saut , nos poignards U.S.  etc ..
En ALGERIEdans les année 60 , la silhouette du parachutiste est celle d' un combattant moderne , ,habillé , équipé et armé de manière spécifique .....en 1975 qu'est ce qui différencie le para d' un soldat du X° Régiment ?
 Peut être qu'il se trouvait alors, à des postes influents des personnes ayant mal digèré la popularité acquise par les paras en temps de guerre .
 
 
 
 
 


 Immédiatement après la Seconde Guerre Mondiale le 1° R.C.P. possèdait une musique ainsi que l' atteste cette photo prise à SETIF en 1946 .Les parachutistes portent leur tout nouveau beret BLEU de PARAS METRO , encore sans insigne .Notons que la manière de  porter le beret a considérablement évolué ..Il ne semble pas que l' existence de cette Musique ait été bien longue .En tout cas elle n' existait plus dans les années 50 de la GUERRE d' ALGERIE 

 

 

 



 Flamme de tambour elle est ornée sur la seule face visible aux couleurs du 1° R.C.P. BLEU et JAUNE. Le BLEU étant partie supérieure  coté du ciel . l'insigne du 1° R.C.P à l' étoile NOIRE . et l'inscription 1°R.C.P. en NOIR identifient la formation à laquelle appartiennent les musiciens .


 

 

 

 

 

 

Ci-dessous :

Flamme de Clairon ornée sur les deux faces dans le même esprit que la Flamme de Tambour.

du métrage de GALON de FONCTION de Musicien de la Clique sert de courroie de fixation.

Pour l'anecdote je dirais que de 1976 à 1978 la 3° Compagnie disposait d'un Clairon dont l'instrument était orné d'une de ces Flammes.

 

l'étoile et les inscriptions de couleur noire convenait parfaitement aux usages de la Compagnie.  Ce Musicien avait pour mission d'effectuer toutes les Sonneries réglementaires au Camp.

sur le Terrain il soutenait l'attaque des Noirs en sonnant la Charge.

C'est l'Adjudant de Compagnie - Adt NONENMACHER qui était chargé de son entraînement et de son emploi du temps.  






 

    
Une étude spécialisée sur les airs spécifiques au 1° R.C.P. ou en usage dans ce Régiment ne serait pas superflue dans cette rubrique consacrée à la symbolique .
 
Nous avons déja évoqué deux versions du REFRAIN du 1° R.C.P. ainsi que la marche :Défilé du 1° RCP due à Monsieur SEMLER COLLERY .
Précisons que dans les années 70 l' air qui revenait le plus souvent pour entrainer nos défilés était : GO LA  25  de Monsieur J.P. COULON .
 
  

 





----------------------------------------------------------------------

Attributs des Tenues dans les Années 70 :

------------------------------------------------------------------------------------

 

1° Tenues de sortie (d' hiver)
 
Les parachutistes du 1° R.C.P. se répartissaient,selon le règlement , en trois catégories ,les Officiers , les Sous Officier et les Hommes de Troupe .A chacune de ces catégories était attibuée une tenue de sortie particulière ,pour l' été et pour l' hiver.Ces tenues communes à toute l' Armée de Terre étaient ornées d' attributs plus ou moins spécifiques .
- une paire d' épaulettes parfois dénommées "pattes d' épaules"
- un écusson de bras modèle 1945
- une paire de pattes de collet
Nous ne parlerons pas des insignes métalliques ou tissés ni des fourragères ,déja évoqués précédemment .






 A l' occasion du repas amélioré de NOEL 1971 on observe les Elèves Gradés en tenue de sortie TROUPE ,dans une barraque "fillod" de la 12° Cie sommairement décorée pour la circonstance .Quoi que de médiocre qualité cette photo reflète une ambiance !!! Au second plan on reconnait le para  J.THOUZE .




 A droite du S/C MAUCOTEL - ardent crapahuteur  de la 1° Cie- le Sergent GUILBAUT à sa gauche le S/C TIRADO ( pour son pot dedépart automne 1971) en tenue de sortie . Seul le port des épaulettes et des fourragères différencie les tenues de ces deux sous officiers ( tenue travail ou tenue de sortie .)




Le Capitaine de CANDOLLE - en tenue de sortie- quittant le commandement de la 11° Cie écoute l' allocution de son camarade le Capitaine de la ¨PLAGNOLLE commandant la 13° Cie.Entre les deux capitaines l' A/C MAIRE chef du Secretariat du G.I.
 
    



Toutes les tenues de sortie avaient en commun :
 
        11°  - Une paire d' épaulettes en drap noir, ornées du "charognard"  , héritage direct de l'Armée de l' air dont provient le 1° R.C.P.






Les épaulettes étaient perçues sans bouton .Celles ci , datant de la Guerre d' Algérie(?) sont ornées de boutons de l' Armée de l' air ...il s' agirait plutot d' une fantaisie que de l' expression d'une quelconque nostalgie .
 
 Les épaulettes du 1° R.C.P.se distinguent de celles de l' Armée de l' Air par la direction de vol des rapaces : vers le bouton de l' épaulette
Cet attribut de tradition de l' Armée de l' Air est un EPERVIER ,apparu pour la première fois en 1923 sur la coiffure (képi) de grande tenue des Officiers .Il ne nous a pas été possible de déterminer quand et pourquoi ce noble rapace, chasseur "de bas vol" émérite avait été affublé du surnom peu flatteur de CHAROGNARD habituellement réservé aux vautours nettoyeurs de carcasses ... Sans doute une forme de dérision dont mème nos camarades aviateurs semblent avoir oublié l' origine .






 Les Sous Officiers Supérieurs et les Officiers portent leurs galons sur les épaulettes .







On peut observer un bouton de l' Infanterie sur l' épaulette de Lieutenant .C' est une erreur fréquemment observée dans les années 70 !! En effet le bouton devrait être lisse ainsi que le prévoit le règlement pour les R.C.P.
 
 
        12° - un écusson de bras modèle 1945  sur fond de drap noir , orné de trois soutaches orange ,avec en son centre le chiffre 1 en fil orange pour la troupe, en fil doré brodé machine pour les Sous Officiers , en fil doré brodé main ( cannetille) pour les Officiers .
La signification du nombre et de la couleur des soutaches a varié selon les époques .Concernant l'écusson de bras modèle 1945 les trois soutaches indiquent une formation créée hors du territoire métropolitain à savoir le MAROC (FES) pour le 1° R.C.P. , quant à la couleur orange c' est celle, distinctive de l' armée de l' air, conservée par tradition au 1° RCP .



Une légende aux effets encore tenaces dans les années 60/70 auraient voulu que les trois soutaches indiquassent une "unité" disciplinaire " Cela est bien entendu faux...mais tire son origine dans le fait que les "disciplinaires" servaient en AFRIQUE et portaient des écussons à trois soutaches ...d' ou l' amalgamme !
 
   



   L' écusson modèle 1945 est associé aux galons de 1° Classe à Sergent - Chef inclus  .







Le Sergent-Chef G. Lemercier et le Sergent Even ( P.E.G. ) au Camp de Ger. 



 Le C/C Thouzé et un camarade Sergent  sur le bord du STADE Lieutenant BONNOT au Camp d' IDRON



"Un tout jeune sergent d' active en tenue de sortie : Le Sergent René CHAROUSSET Il porte le beret rouge en lieu et place du képi .Cette coiffure qui ne jouissait pas du moindre préstige était remplacée par le beret rouge dans toute la sphère d' inflence de la 11° DP , ailleurs il fallait bien se résoudre au port du képi .Notons les gants de cuir de type SOC (Sous officier de carrière) et la Fourragère fantaisie type 39 / 45 .Voir à ce sujet le paragraphe consacré aux Fourragères (Heritage et Symbolique page 1 ).La cravate de nuance sable ,est encore celle de la troupe et pour les chaussures basses le noir vient de supplanter le rouge ."




13° -une paire de pattes de collet sur fond de drap noir selon le mème principe que les écussons de bras : trois soutaches orange , chiffre 1 dont la broderie distingue les catégories .
          
 
Nous n' avons jamais observé dans les années 70 la moindre vareuse troupe équipée de ses pattes de collet .Probablement pour des raisons d' économie puisque cette tenue était très peu portée ...et qu' elle a progressivement disparu du paquetage .
  



Les Officiers du 1° RCP portaient volontiers un GILET d' ARME Ce n' était ni une fantaisie ni une tolérence , simplement l' interprétation un peu complaisante de la réglementation concernant la tenue de soirée .



Ce gilet orné du bouton de l' infanterie est celui ROUGE de l' INFANTERIE METROPOLITAINE !! Par quelle aberration était il porté au 1° R.C.P. ? ignorance des maitres tailleurs , pingrerie de certains officiers peu soucieux d' assumer le cout d' un nouveau gilet ? j' opterai plutot pour un total désintéret de la hierarchie pour ces détails , souvent considèrés à tort comme négligeables !!



BILLET D'HUMEUR !!!!! ...................................... LES 9° , 14° , 18° R.C.P. étaient issus des vieux Régiments Royaux de NORMANDIE , FOREZ- BEARN ,ROYAL AUVERGNE ils avaient la garde des DRAPEAUX des 9° , 14° , 18 ° Régiments d' Infanterie ...on peut admettre qu' ils aient souhaité perpetuer leurs traditions séculaires , par notamment le port de la passementerie de l' Infanterie !!! Pourquoi le 1° R.C.P. dont le seul héritage est celui des AEROPORTES a t il abandonné le BLEU ROI qui est la couleur d' identification des aéroportés métropolitains pour le noir qui ne le concerne en rien ?






En INDOCHINE et au début de la GUERRE d' ALGERIE le 1° RCP était fidèle à la passementerie BLEU ROI !! Pourquoi être passé au noir ,fourre tout de l' Armée de Terre ? Le fond bleu du ciel ne sied il pas mieux au vol de nos CHAROGNARDS ? Pourtant tout espoir de retour aux sources n' est pas perdu ,comme l' indiquent les deux faits suivants : Dans les années 80 de jeunes officiers ont eu la crânerie de se présenter dans leur R.C.P. avec un gilet BLEU ROI orné du bouton des aéroportés !!




Du coup les gilets" rouge" ont peu à peu disparu !! et le GILET BLEU ROI des R.C.P. est le seul désormais porté ! Dans les années 90 alors que disparaissaient les épaulettes et les écussons de col au profit des disques métalliques de col et des fourreaux d' épaule, certains technocrates parisiens avaient entrepris d' imposer aux R.C.P. les attributs de l' Infanterie avec des soutaches orange .






Par bonheur un jeune Colonel ,Maurice AMARGER , ancien chef de PEG à la 12° puis chef de Section chez ROUGE au CAMP d' IDRON, connaissant donc bien nos traditions ....a de son propre chef adopté pour son Régiment ,le 9° R.C.P., les attributs suivants :






Conformes aux traditions et au gout des Chasseurs Parachutistes ces attributs se sont imposés au point de devenir règlementaires !!!!! Ce qui illustre que la Foi si elle ne déplace pas les montagnes peut relativiser le bien fondé de certaines prises de positions technocratiques !!.



Fort de ces deux exemples ............... POURQUOI le 1° R.C.P. plus ancien de nos régiments parachutistes et unique survivant des R.C.P. ,.......... NE REVIENDRAIT IL PAS au BLEU ROI des AEROPORTES comme drap de fond de sa passementerie ? ,

cliquez ici pour signer le livre d'Or

                                      FIN du sujet Héritage et Symbolique du 1° R.C.P.
                                                                      ► cliquez ici pour retourner à la page d'accueil


Retour

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr